SF ou fantastique ?

SF ou fantastique ?
SF ou fantastique ?

Winter Sleep

Lorsque j'ai vu le titre et l'affiche de ce film la première fois, j'ai eu un coup de foudre et j'ai aussitôt commencé à imaginer quelle histoire pourrait aller avec.



J'ai hésité entre de la SF et du fantastique, je trouve que l'un comme l'autre peuvent aboutir sur quelque chose d'intéressant et d'émouvant.
Avant d'aller voir ce film, j'ai voulu au moins lancer l'histoire, pour ne pas perdre les images que j'avais en tête. Je ne voulais pas être influencée.

Voici ce que j'ai écrit : le tout premier jet : 

Il devait partir.
L’hiver était venu, malgré les espoirs de la petite population de la forteresse. Il était venu, apportant avec lui la neige, le froid, le sommeil.
La paralysie s’était installée progressivement, si doucement que personne n’avait voulu la voir, n’avait voulu y croire, jusqu’à ce qu’il soit trop tard pour agir. Peut-être était-ce cela, au fond, le Winter Sleep qu’on avait tant de mal à décrire, qu’on redoutait comme un phénomène maléfique : une sorte d’engourdissement psychologique qui empêchait les gens de réagir à temps.
La forteresse ressemblait à présent à un monstre assoupi, à un gigantesque fauve dont les pattes figées à jamais reposaient de part et d’autre de l’entrée inutilement blindée.
Il devait partir, et il ne savait même pas s’il pourrait revenir un jour – s’il pourrait la revoir.
Elle, si belle en son sommeil de mort, qui s’était endormie à ses côtés comme tous les soirs – et qui ne s’était pas réveillée. Il aurait dû faire quelque chose avant.
            Il aurait dû.
            Et à présent, il devait partir.

Et puis j'ai lu des critiques du film : ça n'a strictement rien d'imaginaire.
Et ensuite j'ai vu le film lui-même : je n'ai plus peur que ça me court-circuite mon imagination tellement c'est éloigné...

J'espère que j'arriverai à finir cette histoire !


Création : 24/08/14
MàJ : 31/10/18

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tous les commentaires pertinents, respectueux et sans fautes d’orthographe sont les bienvenus.