SF ou fantastique ?

SF ou fantastique ?
SF ou fantastique ?

Mad Max : Fury Road, 2015

Je suis tombée sous le charme de ce film, un blockbuster oui, mais pas que, loin de là.

Ce film possède une esthétique propre, des couleurs de paysage saisissantes (le désert, les tempêtes), une bande-son qui titille l'oreille là où il faut, des personnages qui peuvent paraître caricaturaux mais qui sont plus fouillés qu'on le penserait, des petits détails de SF qui donnent tout son corps à l'univers futuriste de ce film.. Le réalisateur sait parfaitement ce qu'il veut et cela donne une maîtrise totale des mouvements, y compris dans les scènes de combat qui sont très bien faites, et pourtant je suis très difficile sur le sujet.



Et il y a les paroles. La voix off de Max, et les paroles des personnages. C'est absolument magnifique, à tel point que je vous les mets :


Je m'appelle Max.
 
Mon monde est à feu et à sang.

« Pourquoi vous leur faites mal ? »
« C'est le pétrole »
« C'est la guerre du pétrole »
« On s'entretue pour du pétro-gaspi »
« C'est la guerre de l'eau »

Il y a longtemps j'étais flic, un guerrier de la route en quête de justice.

« Guerilla thermonucléaire »
« La terre est acide »
« la moelle de nos os est empoisonnée » 
« On n'a plus que des demi-vies »

Quand le monde s'est effondré, chacun de nous à sa manière a été brisé. 
C'était difficile de savoir qui était le plus fou – moi - ou tous les autres.

Les revoilà qui se vrillent un passage dans la matière noire de mon cerveau. 
Je me le répète, ils ne peuvent pas m'atteindre, il y a longtemps qu'ils sont morts.
 
Je suis celui qui fuit les morts autant que les vivants, 
traqué par les charognards, hanté par ceux que je n'ai pas su protéger. 
Alors je subsiste dans cette désolation, un homme réduit à un seul instinct, survivre.

Nos bébé ne seront pas des seigneurs de guerre. 
Qui a tué le monde ?
Elles ne sont pas tes possessions 
On ne possède pas un être humain 
Nous ne sommes pas des objets 
Là où tu ne les trouveras pas.

Je suis élu, élu pour aller au Valhalla !
Soyez témoins - Nous sommes témoins – Témoins !

Je suis celui qui tutoie le soleil 
en route pour le Valhalla !
Sois témoin, globulard 
Je vis, je meurs et je vis encore !

Nous allons à la terre verte, 
Nous allons à la terre verte, aux innombrables mères.

Pas de meurtre sans raison - c'est lui qui a voulu me tuer - c'est qu'un jeune à la fin de sa demi-vie – non, je vis, je meurs, et je vis encore !
Il est celui qui tutoie le soleil - tu vois comme il t'a possédé - par sa main nous serons portés au ciel - c'est pour ça qu'il nous marque de son logo au fer rouge 
– nous, ses poules pondeuses - sa chair à canon – non, moi je suis élu - tu es la chair à canon d'un vieillard qui assassine tout et tout le monde - 
alors qui a tué le monde ?

Rends-moi mes trésors, et moi je t'emporterai sur mes épaules jusqu'aux portes du Valhalla - je suis élu ? - tu chevaucheras pour l'éternité !

Quoi qu'il arrive, on ira jusqu'à la terre verte. 
Nous ne sommes pas des choses – j'en ai marre d'entendre ça ! - ce sont ses mots à elle - oui et elle en est morte !

Trois fois les portes se sont ouvertes devant moi - les portes du Valhalla - j'ai entendu mon nom - je devrais être parmi les immortels, au festin des héros en chrome
– si tu n'es pas mort, c'était ta destinée - je croyais être épargné pour faire de grandes choses.

Engarade, elle appelait ça des anti-graines - tu en plantes une, il y a quelque chose qui meurt.

Je suis seule à percevoir cette lueur, ces détonations envahissantes ?...
 
Je suis la balance de la justice, j'orchestre la partition de la mort. Chantez, mes frères, chantez !
 
Cet endroit, comment tu sais qu'il existe ? - Je le sais parce que j'y suis née - Pourquoi tu en es partie ? - Je n'ai pas eu le choix, on m'a enlevée quand j'étais très jeune. Volée. 
- Tu as déjà fait ce genre de choses - Bien des fois. Maintenant qu'on m'a confié un porte-guerre, c'est la meilleure occasion que je vais avoir.
 - Et elles, elles cherchent quoi ? - L'espoir. - Et toi, tu cherches quoi ? - La rédemption...
 
J'ai des images qui me reviennent...
Je suis de la tribu aux innombrables mère. Mon initiatrice maternelle était Cathy ConCanon. 
Je suis fille unique de Marie Javasa. Mon clan était Chien Vêtu. C'est moi.
C'est bien notre Fusiosa.
Les hommes, qui sont-ils ? - Ils ont ma confiance. Ils nous ont beaucoup aidées.
Où as-tu trouvé de telles créatures ? elles sont si douces ! - J'ai hâte de leur montrer - leur montrer quoi ? - chez nous, la terre verte - si tu es venue par l'ouest, tu l'as passée - 
les corbeaux - l'endroit sinistre - à cause de la terre -on a dû partir - on n'avait plus d'eau - l'eau était infecte - c'était du poison - de la pourriture - 
on ne pouvait plus rien planter - où sont les autres? - quelles autres? - les innombrables mères ? - il n'y a plus que nous...

Regardez ! - c'est ce qu'on appelle un satellite - avant il passait des messages partout sur la terre - des émissions - dans l'ancien temps tout le monde avait son émission - 
vous croyez qu'il y a encore des gens qui s'envoient des émissions? - ce sont les plaines du silence. 

Reste où tu es, petite chose, ici c'est pas l'affaire du siècle. - Tu attends un bébé ? – dictateur junior - C'est peut-être une fille.
C'est pour tuer des gens, ça ? - Tous ceux que j'ai pu rencontrer par ici, oui, un coup à la tête. - Moi qui pensais que vous étiez au-dessus de ça. - 
Viens voir, regarde un peu - Des graines ! - Je les ai ramenées de chez moi - le trésor de mon clan - c'est de l'authentique - j'en plante une chaque fois que je peux. - 
Il y a tellement de variétés - Des arbres, des fleurs, des fruits - à l'époque tout le monde mangeait à sa faim.

Qu'est-ce que tu fais ? - Une prière. - À qui ? - À qui veut l'entendre...

« Où devons-nous aller,

Nous qui errons dans cette désolation 
à la recherche du meilleur de nous-même ? »

J'aime beaucoup cet effet polyphonique, choral, comme si chaque personnage contribuait à un morceau d'un long et unique poème qui fait sens.
C'est à la fois simple, direct, et touchant, poétique, conceptuel.
A  mes yeux, ce film est une réussite de SF.

Création : 17/09/2018

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tous les commentaires pertinents, respectueux et sans fautes d’orthographe sont les bienvenus.